Journée à Aix-en-Provence

Le 12/07/2019 à 10:00

Ajouter au calendrier

  • 65 euros

                                                          Journée à Aix en Provence le vendredi 12 Juillet

Hôtel de Caumont expostion « Chefs d’œuvre du Guggenheim, de Manet à Picasso, la collection Thannhauser».

Hôtel de Gallifet : déjeuner et visite de l’exposition, Une muse nommée Afrique Margaret Mann, Catherine Stackman.

Musée Granet visite des expositions Rétrospective Fabienne Verdier, Evènement Sainte-Victoire.

vendredi 12 juillet rendez-vous à 10h devant l’Hôtel de Caumont 3 rue Joseph Cabassol visite-conférence de l’ exposition :« Chefs d’oeuvre du Guggenheim, de Manet à Picasso, la collection Thannhauser» : Une inaltérable passion pour l’art nourrie au mépris des frontières et du temps par Justin Kurt Thannhauser(1892-1976) et qu’il hérita de son père Heinrich Thannhauser(1859-1935). Celui ci ouvrit à Munich une des premières galeries d’avant-garde et fit découvrir au public l’expressionnisme, l’abstraction lyrique, le Blaue Reiter.. le futurisme, Picasso évidemment. Son fils Justin qui travailla longtemps à ses côtés, fondera bientôt sa propre galerie. En 1941 Justin s’installe à New-York et devient un incontournable marchand d’art qui compte parmi sa clientèle un Samuel Courtaud..Sans successeur il léguera sa collection à la Fondation Guggenheim. L’Hôtel de Caumont présente les toiles majeures de cette extraordinaire collection Sont présents Manet, Van-Gogh, Cézanne, Picasso...

Déjeuner sous les ombrages des jardins de l’Hôtel Gallifet 52 rue Cardinale et découverte à votre grès des expositions en cours. Bel exemple d’architecture aixoise du XVIIIème siècle, l’Hôtel Gallifet est devenu un centre d’art contemporain sous la direction de son propriétaire Nicolas Mazet qui nous accueillera.

14h30 rendez vous au musée Granet 1 rue Cardinale
Visite des expositions Evènement Sainte -Victoire et Fabienne Verdier avec Bruno Ely conservateur en chef du musée Granet et commissaire des expositions.
Une fois de plus-mais on ne s’en lasse pas- la Sainte -Victoire est le sujet emblématique du musée Granet. Au centre de cette évocation, plusieurs vues par Paul Cézanne dont celle, si célèbre de la collection Gurlitt. Mais l’évènement donne à voir également des représentations de Constantin, Granet, Loubon, Grésy et bien sur... Picasso. Nous restons sur chemins de la Sainte-Victoire avec les propositions de l’artiste Fabienne Verdier dont c’est la première rétrospective en France et qui affronte elle aussi la montagne mythique. L’exposition que le musée Granet lui consacre retrace à cette occasion le riche parcours de cette artiste qui fit son apprentissage en Chine, formation qu’elle évoque et revendique dans plusieurs de ses ouvrages littéraires.

Programme et inscriptions : Acfrogbuumpelbhedlngorsqlbja04onjbsrn2udyzar2fqof5yzisfyq hlcplp2xicmp5it9g564few j7 w5djexeguesnzh1jqmx8m5gejsyinzpdpo1likwvrsacfrogbuumpelbhedlngorsqlbja04onjbsrn2udyzar2fqof5yzisfyq-hlcplp2xicmp5it9g564few-j7-w5djexeguesnzh1jqmx8m5gejsyinzpdpo1likwvrs-.pdf (49.65 Ko)